contre la destruction de nos chaussées

La règlementation française pour une « restauration de la continuité écologique » prône la destruction de nombreuses chaussées de moulins à eau qui ont pourtant une incidence positive pour l’environnement.
Nous essayons d’informer dans cette page des diverses actions menées.


10-09-2019 – Destruction patrimoniale à Saint-Antonin-Noble-Val. Indignez-vous!

Le sujet a déjà été évoqué, et le risque de perdre un ouvrage patrimonial majeur pour le Tarn-et-Garonne est toujours présent.
l’OCE a édité un article pour appeler chacun à faire front contre se projet, auquel s’oppose déjà Les Moulins du Quercy!
lire l’article


10-09-2019 – Une « réunion de concertation » organisé par le Syndicat de Rivière Célé – Lot médian…

Dans le cadre de l’élaboration du contrat de rivière pour la période 2020-2024, le syndicat a organisé (au sens propre du terme) une réunion de « concertation ».
Nous n’avons pas reçu de compte-rendu de cette réunion lors de laquelle le temps de parole était plus donné aux entités vivants des règlementations (Agence de l’eau, DDT, syndicat) qu’à ceux tentant de survivre aux règlementations…

notre courrier au syndicat


10-09-2019 – Appel à préserver tous les ouvrages hydrauliques

logo CNERH

L’état de la ressource en eau étant critique de plus en plus souvent, la Coordination Nationale Eaux & Rivières Humaine lance un appel à la préservation des chaussées, qui permettent de lutter contre ce déficit en eau:
lire le courrier du CNERH


13-04-2019 – Un moulin gagne contre le Ministère de l’écologie

8 années de combat contre le « Ministère de l’écologie » auront été nécessaires, mais un moulin a gagné!
Le Conseil d’état a donné raison au moulin du Boeuf, situé sur la Seine, face au « Ministère de l’écologie ».
La décision prise ne peut que nous rassurer car elle reprend la globalité de nos arguments, et peut faire jurisprudence.
Le détails de cette décision dans l’article de l’OCE:
lire l’article de l’OCE